L’illusion de la toute puissance 

Il est tentant de croire que nous sommes tous indépendants, que nous pouvons réussir seuls et être maitre de notre Vie à 100% … mais cette croyance nous maintient dans une vision illusoire héritée de notre enfance.

La croyance de notre toute puissance contente notre égo, cette partie de nous-même qui aime contrôler et avoir du pouvoir. Elle nous permet d’exister et d’exercer une influence mais elle limite le périmètre de notre conscience.

De l’indépendance à l’interdépendance

Dans le grand océan de la Vie, cette croyance dure jusqu’au jour où nous réalisons que nous nous épuisons à naviguer seuls face au vent et à contre courant. Nous prenons alors conscience que les autres sont là, riches de leurs ressources et de leurs différences.

Nous faisons les premières expériences de notre unicité. Nous découvrons que le monde ne tourne pas autour de nos désirs et de nos besoins et que nous pouvons trouver des bénéfices à nous relier à ceux qui sont près de nous : nos parents, nos frères, nos sœurs, nos amis puis nos collègues, homologues et/ou nos collaborateurs quand on est dirigeant ou manager.

Les recherches en épigénétique 

Les recherches en épigénétique démontrent de mieux en mieux les interactions entre l’être vivant et son environnement. Edith Heard, titulaire de la chaire Epigénétique au Collège de France, parle de la mémoire de notre environnement et explique que les interactions avec celui-ci modifient l’expression de nos gênes.

Nous ne vivons pas séparés mais en interaction constante avec ce qui nous entoure, ce que nous respirons, ce que nous mangeons, ce que nous buvons, ce que nous touchons … L’échange est partout et constant avec les êtres vivants (humains, végétaux, minéraux) mais aussi avec les objets.

Pourquoi intégrer l’interdépendance ? 

L’Entreprise, la ville, le pays, sont des ecosystèmes dans lesquels tout est relié. L’être humain, le dirigeant, le manager, ont eux-aussi intérêt à développer cette conscience de leur Interdépendance et de leur écosystème.

Tout démontre combien l’Interdépendance est stratégique pour préserver l’équilibre de nos gouvernements, de nos sociétés et du monde en général. Ignorer l’interdépendance peut avoir des conséquences explosives et mortelles ! Il est impossible de vivre séparé dans un monde sans frontière. Pour le manager ou le dirigeant, développer la conscience de l’interdépendance procure 3 atouts majeurs.

L’Efficacité physique : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin » 

Intégrer l’interdépendance avec mon environnement, c’est renforcer mon capital énergétique. L’atteinte des objectifs est facilitée par cet échange d’énergie et de talents. J’apporte mon énergie et en échange, je bénéficie de celle des autres. Je stoppe le gaspillage énergétique qui résulte du faire seul et du diviser pour mieux régner.

L’Efficacité mentale : Think out of the box

Intégrer l’interdépendance avec mon environnement, c’est passer à une vision du monde élargie en sortant de mon cadre pour accueillir les perceptions des autres. J’intègre des idées, des analyses, des impacts auxquels je n’aurais pas eu accès seul.

L’Efficacité économique et sociale : La puissance des synergies

Intégrer l’interdépendance avec mon environnement, c’est aussi accueillir chacun comme un porteur de solutions, d’idées et de valeur. J’accède aux synergies et à l’intelligence collective qui démultiplie et dépasse la somme des intelligences réunies.

Nous passons alors dans un monde où l’indépendance laisse place à l’interdépendance.

Comment vivre l’interdépendance ? 

1. ETRE AU SERVICE

Visualisez que vous êtes un chef d’orchestre. Sans les musiciens, vous n’êtes rien. Vous êtes au service de chacun et de tous. Vous mettez en exergue leur présence, leurs valeurs. Vous créez un espace pour qu’ils expriment l’unicité de leurs propres mélodies. Ils répondent avec leurs instruments. Voyez, entendez et sentez combien c’est grâce à l’ensemble de ces interactions que naissent des expériences de vie et des réalisations extraordinaires !

Rappelez-vous que votre orchestre est votre équipe et que vous êtes au service de vos collaborateurs. Comme le chef d’orchestre, donnez à chacun sa place, laissez-les s’exprimer. Vous serez mieux à même d’écouter et d’observer pour accompagner et faire progresser chacun individuellement et collectivement.

2. VOIR AU-DELA DES APPARENCES  

Voir les forces des personnes qui vous accompagnent est utile pour bénéficier des synergies positives résultant de l’interdépendance. Face aux personnes qui provoquent de l’agacement, de la colère ou toute émotion désagréable, imaginez votre vie sans ces personnes.

Prenez conscience de ce que vous perdriez, de ce à quoi vous n’auriez peut-être jamais été confronté. Vous saurez progressivement relativiser ce que vous percevez comme des défauts pour voir au-delà des apparences. Vous ne focaliserez plus sur les « insuffisances » d’une personne et vous mettrez en lumière ses qualités, ses talents, son potentiel ainsi que les opportunités d’évolution et de développement que cette personne vous offre.

3. CO-DEVELOPPER 

Pour mieux connaître et intégrer l’interdépendance, expérimentez les bienfaits du Codéveloppement, cette approche d’apprentissage qui mise sur les interactions entre les participants et libère l’intelligence collective.

« En partant de problématiques professionnelles communes, chacun peut vivre les bienfaits de ce processus qui se déroule en six étapes et qui structure la parole, l’écoute et la réflexion. Chacun peut interagir en étant porteur et apporteur d’idées et de solutions. »

Et vous ?

Balades en forêt, contemplation en pleine nature, danse, improvisation théâtrale, musicale : les bienfaits de l’interdépendance et la puissance des synergies se révèlent partout … à condition d’avoir la conscience et les yeux bien ouverts !

Et vous, quels sont les moyens que vous mettez en oeuvre pour vivre en interaction et en harmonie avec votre environnement ? Et si votre nouvelle phrase rituelle était     » Oui je vis en interaction avec tous ceux et toutes celles qui m’entourent  » ou encore  » Oui, je prends soin de mes relations car elles contribuent à mon évolution ».  Ecrivez et partagez la phrase qui résonne pour vous. Cela sera une mise en œuvre immédiate de votre capacité d’interaction positive avec le monde qui vous entoure !